>   > 

Partir en camping-car pour la première fois : pas d’inquiétude, c’est facile !

Vous venez d’acheter votre premier camping-car Challenger ? Félicitations : une nouvelle expérience riche en rencontres et belles découvertes vous attend !

Mais à l’aube de votre premier départ vous avez une petite appréhension ? Pas d’inquiétude, c’est facile : voici quelques conseils pour que votre voyage soit réussi… du premier coup :) !

 

 S’adapter au véhicule

La première fois qu’on voit un camping-car, on peut être impressionné par la taille du véhicule. Mais si vous savez conduire une voiture en utilisant les rétroviseurs droit et gauche, vous vous habituerez facilement au gabarit. Si besoin est de vous rassurer, entrainez vous à faire des manœuvres sur un parking de supermarché pendant ses heures de fermeture et rappelez vous qu’il n’est pas honteux de se faire guider.

Dans tous les cas, l’adaptation sera rapide, promis !

 Pensez également à ce qu’on oublie facilement en voiture :

- Les  obstacles en hauteur : affichez sur le tableau de bord la hauteur et la largeur de votre camping-car : faites attention aux panneaux indiqués (entrées de ponts, stations-services) et restez vigilants.

- Le porte à faux, c'est-à-dire la longueur de caisse après vos roues arrières : Plus il est long, et plus il faudra négocier avec les virages serrés.

Si vous êtes cyclistes, vous avez dû vous entrainer avant de grimper le col du Tourmalet…En camping-car, c’est pareil, entrainez vous avant le grand périple !

Pas besoin d’entrainement par contre pour le plaisir et la sécurité de conduite en camping-car qui offre immédiatement une  vue plongeante et panoramique sur la route et sur le paysage.

 

Préparer son voyage

Bien préparer son voyage peut s’avérer salutaire.  

Vous pouvez mettre en place un itinéraire en vous aidant des guides « aires de services » ou des applications qui regroupent des conseils et avis d’autres campings caristes, telles que park4night ou Caramaps. Cet itinéraire ne sera qu’un fil rouge, modifiable au fur et à mesure des étapes, des rencontres…

De nombreux itinéraires sont disponibles dans les magazines de camping-cars, pensez y !

Pensez à certains accessoires qui pourront s’avérer très utiles, comme par exemple : 

- Des cales pour que le véhicule reste à plat

- Une caisse à outil

- Une corde à linge (à ne pas utiliser sur la voie publique…)

- Des adaptateurs et rallonge électriques

- Des embouts d’eau pour s’adapter à tous les robinets (vissables, clipsables etc…)

- Coté chargement, pensez à équilibrer les charges entre l’avant et l’arrière, placez les objets lourds en bas etc…

Avant de démarrer, pensez à vérifier que les portes de placards sont bien verrouillées car sinon, le premier virage ou rond point saura vous le rappeller…

 

Passer la nuit

Pour que votre voyage se passe au mieux, ayez une idée à l’avance des endroits dans lesquels vous allez pouvoir stationner pour dormir.

En pleine saison, il sera difficile de trouver un endroit sympathique si vous vous y prenez après 18h.

Dans la mesure du possible, fuyez les endroits surpeuplés de camping-cars !

Des aires de services sont à votre disposition pour vider les eaux grises (douche) et noires (WC), refaire les pleins d’eau, voire d’y passer la nuit.

Certaines sont gratuites, d’autres payantes mais proposent généralement un service en plus, comme un branchement 220V.

Profitez aussi des campings, de temps en temps, les enfants adorent…

Si vous êtes épicuriens ou simplement  amoureux du terroir, il vous faut adhérer à France Passion, un réseau d’accueil des camping-cars chez les agriculteurs et producteurs de toute la France.

Autre astuce, passer la nuit sur des parkings privés (le restaurant où vous avez prévu de diner, le parc d’attractions, le musée, le château médiéval etc.) en demandant bien sûr l’autorisation. 

Gardez en tête que vous ne serez jamais mieux accueilli qu’en ayant du bon sens, du savoir-vivre et …le sourire !

 

Alors maintenant que vous avez toutes les clés en mains, il ne vous reste plus qu’à profiter de votre voyage,  de ces belles rencontres impromptues, voire de ces coins de paradis inattendus…