Une histoire du camping car

Si les origines du camping-car remontent au début du XXème siècle, avec l’apparition des premiers véhicules, difficilement accessibles aux ménages (à l’époque, le budget d’un camping-car à l’achat avoisinait celui d’une maison), il faudra attendre les années 70 pour assister à sa commercialisation à grande échelle. La caravane est alors boudée au profit de ce nouveau véhicule…

Notons que les premiers camping-cars étaient loin d’être aussi confortables que les modèles d’aujourd’hui. Relativement spartiates, il s’agissait souvent de fourgons aménagés. Nous avons d’ailleurs tous en tête « le » camping-car des seventies, sorte de mini-bus aux couleurs pastel et aux formes arrondies, refuge d’une bande de jeunes hippies voguant vers le festival de Woodstock !

Face à une demande grandissante, les constructeurs de camping-cars se sont petit à petit développés et des modèles plus étudiés (mieux équipés, offrant un aménagement intérieur optimisé…) ont vu le jour sur le marché, tel que le camping-car capucine
Dans la fin des années 90, le camping-car connait un véritable « boom » : ses ventes progressent de manière fulgurante (+10% de camping-cars neufs vendus chaque année). Même la conjoncture économique difficile de ces dernières années ne semble pas atteindre le marché du camping-car puisque les ventes de modèles neufs comme d’occasion poursuivent leur progression.

Le camping-car continue de séduire en Europe et dans le monde, il est synonyme d’aventure, de liberté, de simplicité et de convivialité.

Camping-car Capucine Challenger
 L'un des tous premiers camping car Challenger lancé en 1985 : le Challenger 340